Accéder au contenu principal

Walking dead - 20. Sur le sentier de la guerre

Il fallait que j'écrive à l'occasion de mon billet sur le précédent volume que les zombies étaient devenus secondaires, pour qu'ils s'invitent en plein milieu de la guerre ouverte entre le clan de Negan et les autres.

Sur le sentier de la guerre porte bien son titre. Ça canarde dans tous les sens, ça crie, ça hurle et ça explose. Ce vingtième volume se dévore sans que le rythme ne faiblisse un seul instant. Le personnage de Negan est un ennemi finalement assez caricatural mais ses réflexions bas du front me font généralement assez rire.

On s'inquiète pour la vie de certains personnages car on sait depuis le début que n'importe lequel, aussi important soit-il, peut y laisser sa peau, mis à part peut-être Rick qui est le pivot central de Walking dead depuis le premier tome. Il apparait même comme un guide quasi mystique pour quelques-uns. Les incontournables références religieuses des œuvres américaines...  c'est là peut-être ce qui m'ennuie le plus dans ces comics, heureusement qu'elles sont plutôt fortuites et que les auteurs n'insistent pas sur ce sujet.

Ce vingtième volume se termine sur une note plutôt sombre. Negan et ses hommes sont en fuite mais la victoire contre ces fous furieux a un goût amer : le quartier d'Alexandria est en partie détruit, la seule doctoresse du groupe, c'est-à-dire la seule pouvant soigner les blessés et sauver leur vie, est morte. En prime, Rick a perdu connaissance.

Encore une fois, vivement la suite.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vertige (2011) - Franck Thilliez

J'ai découvert Franck Thilliez il y a quelques années avec La chambre des morts, polar que j'avais apprécié lire. Plus tard, j'ai lu Train d'enfer pour ange rouge, thriller plutôt bien construit qui plonge le lecteur dans un univers qui se montre de plus en plus effrayant. J'ai achevé la lecture de Vertige récemment, son avant dernier livre qui me fait dire que l'auteur s'est amélioré entre ses premières œuvres et celle-ci ; Avec toujours ce goût pour les descriptions de scènes et situations morbides.
Jonathan Touvier se réveille au fond d'une grotte glacée. Il est attaché au poignet par une chaîne qui restreint considérablement son champs de déplacement. Il y a son chien aussi, endormi et qui ne tardera pas à sortir du sommeil dans lequel il a été plongé. Deux autres hommes aussi se réveillent dans le même lieu : Farid, qui lui est enchaîné à la cheville et Michel, libre de ses mouvements mais qui a un masque de fer fixé autour de la tête. Par une let…

.

Lone wolf (2006) - Linwood Barclay

"Ce mardi-là, pendant que nous déjeunons, Trixie Snelling semble préoccupée. Pour tuer le temps, elle me raconte qu'elle écume les boutiques de déguisements afin de se procurer une arête osseuse frontale et satisfaire un client qui aime être dominé par une Klingon.
- Dans la série Star Trek, il y avait bien ces deux nanas klingon et ce chauve qui était le commandant ? me demande Trixie, qui sait que je suis une sorte d'autorité en matière de science-fiction.
- Ouais. Lursa et B'Etor Duras Deux sœurs humanoïdes. Elles essayaient d'éliminer le chancelier Gowron du Haut Conseil klingon.
Je marque une pause avant d'ajouter :
- Elles aimaient le cuir et les décolletés pigeonnants.
- De ce côté-là, ça va, rétorque-t-elle avec un petit mouvement de tête qui m'indique que mes connaissances approfondies ne l'impressionnent pas.
Parfois, je me demande pourquoi le cerveau rejette des informations importantes pour ne retenir que des bêtises."

C'est une plongée …