Accéder au contenu principal

Shaken not strirred - Cocktails James Bond 007 - Recettes explosives et raffinées (2015) - François Joseph

Bien que passionné par l'univers de James Bond depuis près de trois décennies, je n'avais jamais bu de Vodka Martini shaken not stirred, le cocktail le plus connu de l'agent secret de Ian Fleming. Cet écueil est désormais réparé à l'occasion d'un récent repas avec deux de me plus proches amis où je leur ai proposé la boisson en guise d'apéritif en suivant la recette telle qu'elle est décrite dans l'élégant livre qui sert de support à ce billet : une mesure de Vodka, une demi mesure de Martini blanc et l'ensemble secoué dans un shaker avant d'être versé  dans un verre à Martini. Avant de le boire est ajoutée une olive verte dénoyautée.

La Vodka Martini shaken not stirred est un excellent cocktail, agréable au palet. Le manuel explique que les puristes préfèrent le mélange à la cuillère car elle ne casse pas les molécules de la vodka.

En fait, tous les cocktails que déguste James Bond sont détaillés, dans les aventures littéraires comme dans les aventures cinématographiques. Les livres abordant ces deux points de l'univers bondien sont assez rares, il convenait donc de le signaler.

Un paragraphe est aussi réservé à Ian Fleming et une courte réponse dans une interview à la BBC est rapportée :

"Y a-t-il beaucoup de Fleming en 007 ?
- Je n'espère pas. Les gens me comparent souvent à James Bond parce qu'il se trouve que j'aime les œufs brouillés et les chemises à manches courtes, mais je n'ai sûrement pas son cran ni son appétit particulier pour les choses de la vie."

Il y a vingt recettes de cocktails auxquels s'ajoutent les Champagne et la bière.

En lisant Fleming, en regardant les films, je ne m'étais jamais véritablement aperçu du nombre plutôt conséquent de boissons que boit James Bond, même s'il est évident qu'il a un sérieux penchant pour l'alcool, surtout dans les livres (au début de Thunderball, il est même complètement alcoolique), le cinéma ayant sérieusement gommé ce trait de sa personnalité.

"Élégant  livre" affirmais-je dans le premier paragraphe, les illustrations et le texte, agréables à l’œil et à la lecture sont imprimés sur un papier cartonné doux au toucher et dans un format permettant un maintien facile.

Commentaires

  1. La seule fois où j'ai pu boire un peu de vodka-martini, j'ai trouvé ça dé-gueu-las-se. Il faut dire que je n'aime guère l'alcool, hormis le vin. C'était dans un restaurant où Martine, voyant inscrit ce cocktail sur la carte, n'a pu résister à en commander un. J'ai donc bu une gorgée dans son verre et ne suis pas près de recommencer. Mais cela fait partie de l'univers bondien et je m'amuse toujours lorsque je l'entends en demander une, shaken not stirred, c'est comme ça, ça fait partie du jeu. Et pendant ce temps, Spectre est sorti en DVD. Toujours excellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas non plus porté sur l'alcool, et même le vin, j'en bois rarement. En guise d'apéritif, j'aime bien de temps en temps la vodka orange.
      Oui SPECTRE est sorti en vidéo, nous l'avons regardé en Blu-ray hier soir, justement. Je l'ai revu à la hausse mais il reste des choses qui me chagrinent. Un nouveau billet sera en ligne dans quelque temps.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vertige (2011) - Franck Thilliez

J'ai découvert Franck Thilliez il y a quelques années avec La chambre des morts, polar que j'avais apprécié lire. Plus tard, j'ai lu Train d'enfer pour ange rouge, thriller plutôt bien construit qui plonge le lecteur dans un univers qui se montre de plus en plus effrayant. J'ai achevé la lecture de Vertige récemment, son avant dernier livre qui me fait dire que l'auteur s'est amélioré entre ses premières œuvres et celle-ci ; Avec toujours ce goût pour les descriptions de scènes et situations morbides.
Jonathan Touvier se réveille au fond d'une grotte glacée. Il est attaché au poignet par une chaîne qui restreint considérablement son champs de déplacement. Il y a son chien aussi, endormi et qui ne tardera pas à sortir du sommeil dans lequel il a été plongé. Deux autres hommes aussi se réveillent dans le même lieu : Farid, qui lui est enchaîné à la cheville et Michel, libre de ses mouvements mais qui a un masque de fer fixé autour de la tête. Par une let…

.

Lone wolf (2006) - Linwood Barclay

"Ce mardi-là, pendant que nous déjeunons, Trixie Snelling semble préoccupée. Pour tuer le temps, elle me raconte qu'elle écume les boutiques de déguisements afin de se procurer une arête osseuse frontale et satisfaire un client qui aime être dominé par une Klingon.
- Dans la série Star Trek, il y avait bien ces deux nanas klingon et ce chauve qui était le commandant ? me demande Trixie, qui sait que je suis une sorte d'autorité en matière de science-fiction.
- Ouais. Lursa et B'Etor Duras Deux sœurs humanoïdes. Elles essayaient d'éliminer le chancelier Gowron du Haut Conseil klingon.
Je marque une pause avant d'ajouter :
- Elles aimaient le cuir et les décolletés pigeonnants.
- De ce côté-là, ça va, rétorque-t-elle avec un petit mouvement de tête qui m'indique que mes connaissances approfondies ne l'impressionnent pas.
Parfois, je me demande pourquoi le cerveau rejette des informations importantes pour ne retenir que des bêtises."

C'est une plongée …