Accéder au contenu principal

Paris Match - Historia - Hors-série - James Bond, des films, du rêve et la réalité - 17 octobre 2013

En cette période plutôt calme en actualités bondiennes, il est assez surprenant de découvrir dans les rayons des maisons de la presse une revue entièrement consacrée à James Bond, d'autant plus qu'elle ne se contente pas d'une énième rétrospective des films depuis Dr No. Il s'agit d'un hors-série concocté par les magazines Paris Match et Historia dont l'ambition est annoncée en première de couverture : "Depuis 1953, les grands événements historiques qui ont inspiré l'oeuvre de Ian Fleming".

Effectivement, on débute avec Ian Fleming mais de façon trop courte à mon avis. Après un chapitre "Ian Fleming et James Bond tel père tel fils", plutôt pas mal d'ailleurs et rédigé par Victor Battaggion présenté comme "passionné par l'itinéraire de Ian Fleming", on passe aux films alors qu'il y avait un peu plus de choses à dire sur ce qui a inspiré le créateur de James Bond dans l'écriture de ses aventures ; mais bon, les films font plus vendre que les livres. Pourtant, l'article lié au film From Russia with love ne peut faire autrement que de retracer l'une des opérations militaires imaginées par Ian Fleming alors qu'il était agent de liaison pendant la seconde guerre mondiale. Il s'agit de l'opération Ruthless dont le but était de voler les clefs de chiffrement de la machine à codes allemande Enigma et qui finalement, n'aura pas lieu. Il est évident que le Spektor qu'a créé l'écrivain pour son roman est directement inspiré des machines de codage utilisées à cette époque.

Les chapitres suivants ne feront plus le lien avec Ian Fleming mais avec uniquement quelques films de la saga. Ainsi, Thunderball permet de revenir sur l'histoire de la bombe atomique, The man with the golden gun sur la guerre du Kippour et le premier choc pétrolier et Moonraker sur le programme des navettes spatiales. For your eyes only et Octopussy servent de support à deux sujets de guerre froide, l'opération Valuable en Albanie (dont j'ignorais tout et dont l'objectif était de faire tomber le régime communiste) pour le premier et la crise des missiles de Cuba pour le deuxième. The living daylights est l'occasion d'un sujet sur l'occupation soviétique en Afghanistan, Tomorrow never dies sur Rupert Murdoch et Die another day sur la Corée du Nord. Enfin, avec Skyfall est traité le sujet des hackers, de l'activisme sur internet notamment à travers Wikileaks.

Il est évidemment beaucoup question d'espionnage dans ce numéro spécial et James Bond sert plus d'attraction qu'autre chose mais la mise en perspective entre la réalité et la fiction bondienne n'est pas inintéressante. On peut quand même estimer que le lien entre les deux est parfois un peu mince. Restent des articles suffisamment intéressants pour enrichir sa culture générale.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

.

Moonraker (1955) - Ian Fleming

"Les deux "calibre 38" grondèrent simultanément. Le bruit des détonations se répercuta plusieurs fois entre les murs de la pièce souterraine, puis tout retomba dans le silence. James Bond regarda la fumée provenant des deux extrémités de la salle se faire aspirer par le ventilateur installé au centre. Il fit basculer le barillet de son Colt Detective Special et attendit, le canon pointé en terre, tandis que l'instructeur franchissait les vingt pas qui les séparaient, dans la pénombre du stand. L'inspecteur avait un large sourire. - Je ne peux pas y croire, fit Bond, mais j'ai bien l'impression que je vous ai eu, cette fois. L'instructeur arriva près de lui. - Vous m'avez en effet envoyé à l'hôpital, mais vous, vous êtes mort, commandant, dit-il."
Dès 1953, Ian Fleming a méthodiquement livré chaque année à son éditeur un nouvel ouvrage mettant en scène James Bond 007, le personnage qu'il a créé. Dans sa vie, l'auteur luttait contre l&…

Vertige (2011) - Franck Thilliez

J'ai découvert Franck Thilliez il y a quelques années avec La chambre des morts, polar que j'avais apprécié lire. Plus tard, j'ai lu Train d'enfer pour ange rouge, thriller plutôt bien construit qui plonge le lecteur dans un univers qui se montre de plus en plus effrayant. J'ai achevé la lecture de Vertige récemment, son avant dernier livre qui me fait dire que l'auteur s'est amélioré entre ses premières œuvres et celle-ci ; Avec toujours ce goût pour les descriptions de scènes et situations morbides.
Jonathan Touvier se réveille au fond d'une grotte glacée. Il est attaché au poignet par une chaîne qui restreint considérablement son champs de déplacement. Il y a son chien aussi, endormi et qui ne tardera pas à sortir du sommeil dans lequel il a été plongé. Deux autres hommes aussi se réveillent dans le même lieu : Farid, qui lui est enchaîné à la cheville et Michel, libre de ses mouvements mais qui a un masque de fer fixé autour de la tête. Par une let…