Accéder au contenu principal

Gérald Genty

Gérald Genty
Gérald Genty, vous connaissez ? Non pas Gérard hein, Gérald, comme il le rappelle dans une de ses chansons. Gérald Genty. Il en est déjà à son 4ème album qui doit sortir dans pas très longtemps et pourtant, pour l'instant il n'est pas encore trop connu comme il le chantait dans son premier album sorti en 2004 : "Pour l'instant, j'suis pas encore trop connu, ça va, mais après, j'sais pas". Bon, 9 ans plus tard, il n'est pas encore trop connu , c'est pour cette raison qu'il s'est amusé hier soir à la médiathèque Robert Cousin de Lens à jouer avec ses paroles : "Pour l'instant, j'suis pas encore trop connu, ça va, mais après... toujours pas"... Et c'est bien dommage !

J'ai découvert Gérald Genty dès son 1er album Humble héros et j'ai adhéré tout de suite à son univers loufoque fait de jeux de mots et de calembours, de mélodies légères, amusantes et pleines de sons originaux. Son deuxième album, Le plus grand chanteur de tout l'étang, sort en 2006 et continue dans la même ambiance même s'il aborde quelques thèmes plus sérieux. Ainsi, Licence to kill parle de la scandaleuse mort de Jean Charles de Menezes, ce jeune électricien brésilien abattu par les policiers de Scotland Yard pour avoir été confondu avec un terroriste :
Sylvestre Perrusson

"Licence to kill
Welcome to london 
Vous passerez un voyage tranquille 
Si personne ne vous soupçonne

Shoot to kill
Il arrivait du Brésil
5 balles dans la tête
On s'excuse pour la bullet"

En 2009, son album Nul si pas découvert se fait plus instrumental tout en prolongeant l'univers décalé et poétique qu'il met en place depuis ses débuts.

C'est un peu par hasard que j'ai su que Gérald Genty passait à Lens. Je me suis soudain fait la réflexion qu'il y avait un petit bout de temps que je n'avais pas entendu parler de lui. Quelques clics sur internet, une visite sur son site et là, j'apprends que dans moins de 15 jours, il passe à quelques kilomètres de chez moi alors je n'allais pas louper ça.

On était dans une petite salle, à peine une centaine et Gérald était accompagné d'un contrebassiste, Sylvestre. Je me suis demandé s'il s'agissait de son vrai prénom tant ses mimiques et sa façon de bouger me faisait penser au chat Sylvestre de Sylvestre et Titi. Mais il s'appelle bien comme ça, Sylvestre Perrusson ; Et s'il se plait à prendre un air ahuri pendant le concert, il n'en maîtrise pas moins son instrument, sa contrebasse j'entends.

Aller voir Gérald Genty en spectacle, c'est en sortir avec une large banane. C'est entraînant, drôle, le public est régulièrement invité à participer. Un excellent moment !

J'ai hâte d'entendre son prochain album dont certains titres ont été joués hier soir.

Pour ceux qui ne connaissent pas ou pas bien, j'ai choisi d'illustrer mon article par son clip Plaire, peut-être pas le titre le plus parlant de ce qu'il fait mais certainement l'une de ses plus admirables chansons.


Dans la playlist Deezer La maison de Gaspard, j'ai mis un titre plus significatif de son univers musical : Autruche. Le choix fut dur, et donc forcément imparfait, tant vraiment beaucoup de ses chansons méritent d'être écoutées.

Site de Gérald Genty : http://www.geraldgenty.com/

Photos prises à la médiathèque Robert Cousin de Lens : JustmeFanny
Texte : Gaspard

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vertige (2011) - Franck Thilliez

J'ai découvert Franck Thilliez il y a quelques années avec La chambre des morts, polar que j'avais apprécié lire. Plus tard, j'ai lu Train d'enfer pour ange rouge, thriller plutôt bien construit qui plonge le lecteur dans un univers qui se montre de plus en plus effrayant. J'ai achevé la lecture de Vertige récemment, son avant dernier livre qui me fait dire que l'auteur s'est amélioré entre ses premières œuvres et celle-ci ; Avec toujours ce goût pour les descriptions de scènes et situations morbides.
Jonathan Touvier se réveille au fond d'une grotte glacée. Il est attaché au poignet par une chaîne qui restreint considérablement son champs de déplacement. Il y a son chien aussi, endormi et qui ne tardera pas à sortir du sommeil dans lequel il a été plongé. Deux autres hommes aussi se réveillent dans le même lieu : Farid, qui lui est enchaîné à la cheville et Michel, libre de ses mouvements mais qui a un masque de fer fixé autour de la tête. Par une let…

You only live twice (1964) - Ian Fleming

"La geisha "Feuille Tremblante", agenouillée à côté de James Bond, se pencha en avant et l'embrassa chastement sur la joue droite.
- Ça, c'est tricher, dit James Bond avec sévérité. Vous aviez accepté, si je gagnais, de me donner un vrai baiser : sur la bouche. C'est un minimum, ajouta t-il.
"Madame" Perle Grise avait les dents laquées de noir, signe de grande distinction ;  son maquillage était si épais qu'on aurait pu la croire sortie d'une pièce de théâtre No. Elle traduisit. Il y eut des rires étouffés, des cris d'encouragement. Feuille Tremblante cacha son visage dans ses jolies mains comme si on lui avait demandé de se livrer à la pire des obscénités. Elle écarta ses doigts, examina la bouche de Bond de ses yeux bruns et vifs, comme si elle visait, et s'élança. Cette fois le baiser était bien sur les lèvres, et elle s'y attarda. Invite ? Promesse ?"

A la fin de On her Majesty's secret service, James Bond se mariait…

La maison de Gaspard ferme ses portes

Je me souviens parfaitement de la première fois que j'ai vu Gaspard. Il jouait dans un box avec son frère chez l'éleveur où je m'étais rendu avec l'intention d'acquérir un chien. En entrant dans le hangar où se trouvaient les box, il a arrêté de jouer et s'est assis devant la porte grillagée en me regardant. J'ai su immédiatement que je repartirais avec lui. Il avait trois mois et demi.
Chiot, il a fait quelques conneries. Il a bouffé un mur, déchiqueté un livre mais ce n'est rien par rapport à la joie qu'il a apporté pendant toutes ces années. A de nombreuses reprises, il m'a accompagné en randonnée en montagne dans les Alpes et dans les Pyrénées. Il restait toujours à vue d’œil et attendait assis quand il ne me voyait plus.
Un jour, dans la résidence où j'habitais et alors que je revenais de balade avec lui, un rottweiler a foncé sur moi. Gaspard n'a pas hésité à se placer devant moi et à se battre frontalement avec ce chien ; alors q…